largelogo_edited.png

RÉTABLISSONS LES FAITS

BOÎTE À OUTILS POUR DES RÉCITS POSITIFS

DÉTECTEUR DE DISCOURS DE HAINE

À PROPOS

BOÎTE À OUTILS POUR DES RÉCITS POSITIFS

Les discours de haine contre les migrants et les réfugiés sont très répandus, que ce soit en ligne ou dans le monde réel. Il n’est pas toujours facile de savoir comment réagir efficacement, et il est encore plus difficile de réagir de manière telle que les mentalités changent.

 

À l’approche des élections, la politique est un sujet de débat fréquent. Si la discussion tourne mal — autour de la table ou sur les réseaux sociaux —, voici quelques conseils pour vous aider à contribuer de manière constructive à un discours plus positif.

 

Si nous donnons de la voix ensemble, nous pouvons combattre les discours de haine antimigrants !

narrative.png
SPREADLOVEfr.png

GARDEZ VOTRE CALME

RÉTABLISSEZ LES FAITS

CONNAISSEZ VOTRE

AUDITOIRE

RENVERSEZ LA

CONVERSATION

APPELEZ-EN AU CŒUR

TRAVAILLEZ ENSEMBLE

SI TOUT LE RESTE ÉCHOUE...

FAITES UN SIGNALEMENT

cloud.png
cloud.png
cloud2.png
calm.png

GARDEZ VOTRE CALME

C’est le conseil le plus important de tous. Il est aisé de traiter quelqu’un de raciste ou de taper une réponse énervée à un commentaire haineux. Cela peut même faire du bien ! Mais on échoue ainsi à instaurer le dialogue, ce qui est vital pour développer la compréhension.

 

Restez positif. Ne répondez pas à la haine par la haine. Faites preuve de solidarité avec les migrants et les réfugiés sans attaquer les auteurs de discours de haine. Lancez une conversation, pas une dispute.

know.png

CONNAISSEZ

VOTRE AUDITOIRE

Arrêtez-vous un instant pour réfléchir à ce qui pourrait motiver la haine de votre interlocuteur. C’est la même chose en ligne : un rapide coup d’œil sur un profil de réseau social peut révéler les préoccupations de son propriétaire. Peut-être s’inquiète-il des dépenses publiques, ou a-t-il une préoccupation d’ordre religieux ? Peut-être est-il fier de sa communauté et se méfie-t-il des nouveaux arrivants — ou peut-être a-t-il simplement peur de « l’autre ».

 

Quoi qu’il en soit, les contre-récits sont beaucoup plus efficaces lorsque vous êtes sur la même longueur d’onde. Répondez aux préoccupations de votre interlocuteur : vous aurez plus de chances d’être écouté.

heart.png

APPELEZ-EN AU CŒUR

Dans le fond, même le troll le plus haineux est un être humain. Et la haine concerne les valeurs aussi bien que les faits. Sachant cela, on a tout à fait le droit de faire appel aux émotions de son interlocuteur lorsque l’on répond à des propos haineux. Ce n’est pas tricher que de s’appuyer sur l’empathie aussi bien que sur les statistiques. « Comment vous sentiriez-vous si vous deviez fuir un conflit violent et traverser la mer sur un radeau ? »

 

Vous pouvez aussi inciter les gens à réfléchir à leurs valeurs fondamentales. « Si nous devions quitter nos foyers, n’espérerions-nous pas que quelqu'un, quelque part, nous aiderait ? Notre formidable pays est sûrement assez compatissant pour leur tendre la main ? » Faites de la bonté un motif de fierté.

 

Il est probable qu’ils ne répondent pas immédiatement, mais avec un peu de chance, ils y repenseront plus tard. Qui sait ce que vous pourriez ébranler dans leur cœur. Les mots ont un pouvoir émotionnel incroyable — utilisez-les bien !

cloud2.png
cloud.png
cloud.png
facts.png

RÉTABLISSEZ LES FAITS

Souvent, la haine est fondée sur la peur de ce que nous ne comprenons pas, or la confusion règne à propos des réfugiés et des migrants. Parfois, orienter quelqu’un vers des informations fiables et dignes de confiance peut être le premier pas pour le faire changer d’attitude.

 

Pourquoi ne pas consulter notre page pour rétablir les faits — qui vous aidera à combattre les idées fausses les plus courantes —, ou en envoyer le lien à votre interlocuteur ? C’est l’affaire d’un instant, mais cela pourrait enclencher un processus d’apprentissage qui l’éloignerait des récits haineux.

 

Par ailleurs, si vous avez besoin d’informations plus détaillées, de nombreuses données sont disponibles auprès d’organisations telles que le Bureau européen d’appui en matière d’asile et le UNHCR.

cloud2.png
flip.png

RENVERSEZ LA

CONVERSATION

Il y a tellement d’histoires positives sur les migrants et les réfugiés — suffisamment pour répondre à presque tous les propos haineux. « Les réfugiés n’apportent aucune contribution ? » Quid de celle qui vient de remporter le prix Nobel de la paix ? Partout en Europe, les migrants et les réfugiés font des choses incroyables et le pouvoir d’Internet peut vous aider à trouver d’innombrables exemples. Certains d’entre eux sont peut-être même en bas de chez vous !

 

Attention : ne tombez dans le piège qui consiste à défendre les migrants et les réfugiés en termes purement économiques. Certes, les migrations sont bonnes pour l’économie, mais il faut voir les migrants et les réfugiés comme des êtres humains dotés de droits, et non pas seulement comme des travailleurs. Essayez, si possible, de répondre aux préoccupations économiques en termes humains.

together.png

TRAVAILLEZ ENSEMBLE

Les discours de haine peuvent être éprouvants, pour ne pas dire accablants, mais rassurez-vous : vous n’êtes pas seul. Travailler ensemble à construire des récits positifs est parfois plus efficace que de travailler seul, et peut même vous remonter le moral.

 

De nombreuses et excellentes initiatives existent qui mettent en contact des personnes souhaitant réagir de manière plus coordonnée aux discours violents et déshumanisants contre les migrants et les réfugiés. Dans certains pays comme l’Allemagne et la Suède, on trouve des groupes Facebook dédiés à ce but.

 

En panne d’inspiration ? Allez-voir ce qui se fait ailleurs en Europe ou cherchez simplement en ligne une campagne de discours anti-haine dans votre pays ou dans votre langue.

 
 
 
 
 
 
report.png

FAITES UN SIGNALEMENT

Parfois, il est tout simplement impossible de dialoguer avec une personne dont le but est uniquement de susciter la controverse ou de propager la haine. Dans de tels cas, n’oubliez pas que les principaux réseaux sociaux vous permettent de signaler des commentaires haineux à des fins de modération.

 

Découvrez comment signaler les discours de haine sur Facebook, Twitter, Instagram et Snapchat.

 

LES DISCOURS DE HAINE ET

LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES

Et ensuite ?

mythbuster.png
tracker.png

RÉTABLISSONS LES FAITS

À PROPOS DES MIGRANTS

La haine commence avec la peur, et la peur découle souvent de l’incompréhension. Notre page pour rétablir les faits explore la réalité derrière les gros titres.

Détectez les récits haineux utilisés par les députés et les candidats au Parlement européen grâce à notre détecteur de discours de haine. Rendons le #EP2019 plus positif !